© Ces photos ne sont pas libres de droit. Elles sont strictement réservées à un usage personnel. Si vous désirez les utiliser dans un cadre professionnel ou les diffuser, contactez moi. ©
Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait purement fortuite.

Home / Matériel photo


Matos photo actuellement utilisé :


Boitiers :
- Sony Alpha 77 M2
- Sony Alpha 77

Objectifs :
- Sigma 8-16mm f/4,5-5,6 HSM
- Carl Zeiss Vario Sonnar T* DT 16-80mm f/3,5-4,5
- Sony 70-400mm f/4-5,6 G SSM



          Avant toute chose, il est nécessaire de faire un petit bon en arrière de quelques années (2005) pour parler de la photographie argentique que j’ai pratiquée avec le reflex Minolta XG1 de mon père. C’est grâce à cet appareil que j’ai appris la ‘’technique’’ de la photo, par la lecture du manuel d’utilisation et par tâtonnement.
Il était accompagné de deux objectifs à focale fixe, un Minolta Rokkor 135mm f/3,5 et un Minoltat Rokkor 45mm f/2 que l’on pouvait assembler à un doubleur Foca MC4 [X2]
.



          Passage au numérique en juillet 2007 avec l’achat d’un bridge Sony DSC H7, j’ai alors découvert la mise au point automatique, le viseur électronique, le zoom électronique, une révolution (!)… Car même pour prendre deux photos avec l’argentique, il fallait obligatoirement manipuler avec son pousse droit le levier permettant de passer à la pose suivante…
Ainsi donc je suis tombé dans l’ère numérique. Je possédais un appareil avec un zoom puissant (31-465mm eq. 35mm) me permettant de faire de la photographie aérienne. Bien que les clichés aient été relativement de bonne qualité, le zoom électronique et la prise en main de ce bridge n’était pas pratique surtout au niveau de la stabilité aux longues focales.
Je suis donc passé chez Fujifilm avec le ‘’gros’’ bridge Fuji FinePix S100FS qui disposait d’une bague de zoom manuelle et d’une meilleure ergonomie.
Nouvel appareil, nouvel inconvénient, la vitesse de mise au point malgré la grande qualité d’image… La photographie aérienne, surtout en meeting avec des avions qui volent vite nécessite une mise au point rapide et précise ce qui ne rime pas forcement avec ces bridges. Vient alors le choix de passer au reflex numérique…




          Je passe le pas avec mon premier reflex numérique à la fin 2008, le Sony Alpha 300 couplé à un Sony 75-300mm. Je redécouvre la façon de faire, avec une mise au point rapide, des images de meilleure qualité mais le 75-300 reste un peu court pour les meetings.
Je décide alors de le remplacer par le 120-400mm de Sigma qui m’apporte beaucoup de plaisir à faire de la photo en meeting malgré son kilo cinq à bout de bras…
Soucieux de la qualité et éternel insatisfait, je décide de passer à la gamme au dessus en août 2009 en remplaçant mon A300 par son grand frère, le Sony Alpha 700.
Nouveau bon en avant avec un grand choix de réglages rendant les possibilités de compositions quasi infinies ! Mais le Sigma 120-400 rame et manque de piqué en fin de focale…
Le Sony 70-400 me fait de l’œil. C’est un gros objectif d’une qualité optique exceptionnelle sur tout le range ! Il me le faut ! J’ai donc acquis début 2010 ce fameux Sony 70-400 et je ne regrette en rien la belle somme d’€uro donnée en échange…





Depuis le début de l'année 2012, un petit nouveau à rejoint mon sac photo, un boitier précisément, le Sony Alpha 77. Boitier particulier puisque c'est une sorte d'hybride entre le reflex pur à visée optique et le bridge à visée électronique... En effet, ce boitier au gabarit d'un reflex est doté d'un miroir fixe semi-transparent qui lui permet une mise au point continue. Ce miroir fixe est associé donc à un viseur électronique... Il faut s'y habituer... Mais une fois cette marche passée, c'est un régal. Son capteur de 24Mpix, permet de faire de joli crop ("retaillage" de l'image en post-traitement) !
Au printemps 2014, Sony annonce l'Alpha 77M2, une mise à jour de l'Alpha 77 que je possède déjà. Au programme des réjouissances, un upgrade du module de mise au point, il est dorénavant beaucoup plus véloce et très performant, ce qui manquait à l'Alpha 77 premier du nom. D'autres évolutions ont été apportées mais son utilisation est tout à fait semblable à la version précédente.


La suite au cours des évolutions de la technologie...